Le choc des images ou comment se raconter en photos sur Instagram

Toujours plus vite, plus bref, plus précis, plus concis, après le phénomène Twitter et ses 140 signes pour atteindre la pertinence parfaite, c’est Instagram qui prend la tête des “réseaux sociaux” branches en devenant la première plateforme sociale mobile, devant Foursquare.

Le principe est à la portée de tous, on prend une photo avec son smartphone, on choisit un filtre pour en changer l’apparence, on partage sur Facebook, Twitter ou Flickr et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire on est le nouveau Robert Doisneau.

Simple et esthétique, cette application, lancée en octobre 2010, revendique déjà 14 millions d’utilisateurs, 150 millions de photos téléchargées, 60 photos partagées par secondes et seulement 10 employés. Aujourd’hui encore réservée aux utilisateurs d’iPhone, l’application, élue « App of the year » (application de l’année) par Apple, fera prochainement son arrivée sur les terminaux Android de l’aveu du PDG de l’entreprise Kevin Systrom.

Celle qui aurait du rester une application comme tant d’autres a su se faire une place au soleil en devenant un réseau social à part entière avec ses followers, ses likes, ses comments et autres hashtags.

Une explication? Le fait que marques et politiques s’en soient emparés a sans doute aidé le phénomène à se propager. Photos de Barak Obama en vacances, campagnes de pub aux allures vintage pour Gucci et Burberry, concours photo pour Air France et casting international pour Levi’s, Instagram est devenu l’outil de communication 2012. Engagement des clients ou recrutement de fans, Instagram a encore de beaux jours devant lui.

Au delà de son attrait pour les marques et les internautes, c’est aussi pour le plus grand plaisir des photographes amateurs que l’application Instagram s’est propagée si vite. A l’image du marché de la musique qui s’est ouvert aux « artistes maison » grâce à l’avènement d’internet et de Myspace, le monde de la photographie semble prendre le même tournant. Redéfinition des règles du jeu, détection de talents, prise en main par des professionnels et ascension expresse, c’est ce qu’internet a offert à de nombreux musiciens inconnus. Concours de talents et expositions dédiées aux instagrartistes, à quand Mymajorcompany pour les photographes ?

Phénomène à suivre.
http://instagr.am/

Le choc des images ou comment se raconter en photos sur Instagram

février 7, 2012 9:35 Publié par

Toujours plus vite, plus bref, plus précis, plus concis, après le phénomène Twitter et ses 140 signes pour atteindre la pertinence parfaite, c’est Instagram qui prend la tête des “réseaux sociaux” branches en devenant la première plateforme sociale mobile, devant Foursquare.

Le principe est à la portée de tous, on prend une photo avec son smartphone, on choisit un filtre pour en changer l’apparence, on partage sur Facebook, Twitter ou Flickr et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire on est le nouveau Robert Doisneau.

Simple et esthétique, cette application, lancée en octobre 2010, revendique déjà 14 millions d’utilisateurs, 150 millions de photos téléchargées, 60 photos partagées par secondes et seulement 10 employés. Aujourd’hui encore réservée aux utilisateurs d’iPhone, l’application, élue « App of the year » (application de l’année) par Apple, fera prochainement son arrivée sur les terminaux Android de l’aveu du PDG de l’entreprise Kevin Systrom.

Celle qui aurait du rester une application comme tant d’autres a su se faire une place au soleil en devenant un réseau social à part entière avec ses followers, ses likes, ses comments et autres hashtags.

Une explication? Le fait que marques et politiques s’en soient emparés a sans doute aidé le phénomène à se propager. Photos de Barak Obama en vacances, campagnes de pub aux allures vintage pour Gucci et Burberry, concours photo pour Air France et casting international pour Levi’s, Instagram est devenu l’outil de communication 2012. Engagement des clients ou recrutement de fans, Instagram a encore de beaux jours devant lui.

Au delà de son attrait pour les marques et les internautes, c’est aussi pour le plus grand plaisir des photographes amateurs que l’application Instagram s’est propagée si vite. A l’image du marché de la musique qui s’est ouvert aux « artistes maison » grâce à l’avènement d’internet et de Myspace, le monde de la photographie semble prendre le même tournant. Redéfinition des règles du jeu, détection de talents, prise en main par des professionnels et ascension expresse, c’est ce qu’internet a offert à de nombreux musiciens inconnus. Concours de talents et expositions dédiées aux instagrartistes, à quand Mymajorcompany pour les photographes ?

Phénomène à suivre.
http://instagr.am/

Tags : , ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.