Pinterest, ou comment se créer un univers visuel sur internet

Simple et efficace, dans un web qui se renouvelle perpétuellement, Pinterest est le réseau social du moment avec plus de 10 millions de membres et une valorisation estimée à 200 millions de dollars, et tout ça en à peine plus d’un an puisque le lancement c’est fait en 2010 (Source Comscore).

 A l’image d’un tableau de liège à l’ancienne sur lequel on épinglerait (« pin » en anglais) nos plus jolies photos, Pinterest se pose en véritable outil de curation qui vous permet de sélectionner, regrouper par thématiques, sur des « boards », puis partager toutes les images et vidéos que vous dénichez au fil de vos recherches sur le web. Le principe est simple il suffit de se créer un compte, d’ajouter le bouton « Pin It » à votre barre d’outil et de cliquer dessus dès qu’une image attire votre attention sur le web. Vos followers peuvent alors « liker », commenter ou ré-épingler (« repin ») ces images, à condition que cela leur soit permis.

Pourquoi ce nouveau fait-il tant d’adeptes ? Le sens de l’esthétique cela va sans dire. Quelque soit le thème, que l’on s’intéresse à la cuisine, la mode, l’art ou la pub, les images sont belles et c’est toujours un plaisir de faire défiler les boards sur lesquels on tombe au hasard de nos errances. Libre à vous de vous constituer votre propre univers visuel, votre book d’inspiration rien qu’à vous. A ce jour ce sont plutôt les femmes qui se sont laissées tenter puisqu’elles représentent 47% des visiteurs uniques du site et représenteraient 98% des fans de Pinterest sur Facebook.

Les marques l’ont bien compris, mais bien utiliser PInterest n’est pas donné à tout le monde. Se lancer sur ce réseau social n’a rien à voir avec une 1ère expérience sur Facebook ou Twitter : on ne donne pas de l’information, on ne fait pas de promotion, on s’ouvre à tous les internautes, on fait découvrir l’univers de la marque, on divulgue nos sources d’inspiration, on fait passer de l’émotion et toutes les marques ne sont pas prêtes pour ça. Le but de Pinterest n’est pas de gagner des clients, on est loin de la course à la popularité, on est là pour partager ses centres d’intérêts et faire rêver les internautes…

En France seuls Easyjet, Cyrillus, Marmiton, Monoprix et quelques rares autres ont tenté la grande aventure avec des boards encore relativement classiques. Mais c’est en Amérique centrale, et plus précisément au Panama, que Peugeot nous fait découvrir une campagne vraiment originale avec une utilisation intelligente qui reprend réellement les codes de Pinterest. La marque propose à ses followers de jouer en reconstituant les pièces manquantes d’un puzzle, éparpillées sur son site internet et sa page facebook.

Et pour les afficionados de la notoriété vous avez quand même un outil vous permettant de calculer vos stats. Grace à Pinreach, on peut savoir plusieurs choses sur notre compte. On peut dans la section analytics savoir le nombre de pins, repins, likes, les followers, les following et le nombre de commentaires. Et dans la partie Pins on trouvera les pins les plus populaires partagés.

Pinterest, ou comment se créer un univers visuel sur internet

avril 2, 2012 11:15 Publié par

Simple et efficace, dans un web qui se renouvelle perpétuellement, Pinterest est le réseau social du moment avec plus de 10 millions de membres et une valorisation estimée à 200 millions de dollars, et tout ça en à peine plus d’un an puisque le lancement c’est fait en 2010 (Source Comscore).

 A l’image d’un tableau de liège à l’ancienne sur lequel on épinglerait (« pin » en anglais) nos plus jolies photos, Pinterest se pose en véritable outil de curation qui vous permet de sélectionner, regrouper par thématiques, sur des « boards », puis partager toutes les images et vidéos que vous dénichez au fil de vos recherches sur le web. Le principe est simple il suffit de se créer un compte, d’ajouter le bouton « Pin It » à votre barre d’outil et de cliquer dessus dès qu’une image attire votre attention sur le web. Vos followers peuvent alors « liker », commenter ou ré-épingler (« repin ») ces images, à condition que cela leur soit permis.

Pourquoi ce nouveau fait-il tant d’adeptes ? Le sens de l’esthétique cela va sans dire. Quelque soit le thème, que l’on s’intéresse à la cuisine, la mode, l’art ou la pub, les images sont belles et c’est toujours un plaisir de faire défiler les boards sur lesquels on tombe au hasard de nos errances. Libre à vous de vous constituer votre propre univers visuel, votre book d’inspiration rien qu’à vous. A ce jour ce sont plutôt les femmes qui se sont laissées tenter puisqu’elles représentent 47% des visiteurs uniques du site et représenteraient 98% des fans de Pinterest sur Facebook.

Les marques l’ont bien compris, mais bien utiliser PInterest n’est pas donné à tout le monde. Se lancer sur ce réseau social n’a rien à voir avec une 1ère expérience sur Facebook ou Twitter : on ne donne pas de l’information, on ne fait pas de promotion, on s’ouvre à tous les internautes, on fait découvrir l’univers de la marque, on divulgue nos sources d’inspiration, on fait passer de l’émotion et toutes les marques ne sont pas prêtes pour ça. Le but de Pinterest n’est pas de gagner des clients, on est loin de la course à la popularité, on est là pour partager ses centres d’intérêts et faire rêver les internautes…

En France seuls Easyjet, Cyrillus, Marmiton, Monoprix et quelques rares autres ont tenté la grande aventure avec des boards encore relativement classiques. Mais c’est en Amérique centrale, et plus précisément au Panama, que Peugeot nous fait découvrir une campagne vraiment originale avec une utilisation intelligente qui reprend réellement les codes de Pinterest. La marque propose à ses followers de jouer en reconstituant les pièces manquantes d’un puzzle, éparpillées sur son site internet et sa page facebook.

Et pour les afficionados de la notoriété vous avez quand même un outil vous permettant de calculer vos stats. Grace à Pinreach, on peut savoir plusieurs choses sur notre compte. On peut dans la section analytics savoir le nombre de pins, repins, likes, les followers, les following et le nombre de commentaires. Et dans la partie Pins on trouvera les pins les plus populaires partagés.

Tags : , ,

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.