Le plus grand festival d’horreur asiatique !

sentosa-visuC’est à l’occasion d’Halloween que notre agence partenaire SPRG, membre du réseau PROI Worldwide, qui couvre la Chine, la Malaisie et Singapour, a organisé sur l’île touristique de Sentosa, le plus grand festival d’horreur asiatique, le Sentosa Spooktacular.

gwptAvec un budget incomparable à son concurrent, Universal Studios de Singapour, c’est grâce à l’aide d’étudiants bénévoles qu’elle réussit à mettre son spectacle sur pied et a usé d’une campagne de publicité plus que convaincante pour se différencier. En identifiant les problématiques sociétales des singapouriens, elle tourne son communiqué sur le ton de l’humour en expliquant que les fantômes sont confrontés aux mêmes problèmes. Ils doivent en effet travailler, et ce festival leur permettra. C’est ainsi que GWPT (« Ghost were people too »), une organisation satirique sans but lucratif, est créée avec quatre personnages fantomatiques. Ils font l’objet de vidéos comiques (fantômes errant en recherche d’emploi) envoyées à des blogueurs par le biais de newsletters hebdomadaires. Devenus par la suite très populaires auprès du public, ils sont invités dans des talk-shows pour partager leur expérience de morts. Finalement intégrés au spectacle Spooktacular, les retombées médiatiques explosent (de 3600 à 7800 fans Facebook en quelques semaines, 350 retombées presse, 2500 blogs en parlent). Surtout, le festival affiche complet sur ces 5 jours.

Un flashmob pour promouvoir la vaccination infantile !

Notre agence partenaire Roumaine Rogalski Damaschin Public Relations (membre de notre réseau international de communication PROI) a mis en place une campagne pour répondre au terrible taux de mortalité infantile en Roumanie (double de la moyenne européenne) causé majoritairement par les infections à pneumocoques.

Ces infections sont évitables par la simple vaccination, alors qu’elle n’est pas gratuite en Roumanie.

Pour répondre à cette problématique majeure de santé publique, l’agence a mis en place une campagne complète de sensibilisation à l’égard des pouvoirs publics, avec comme point d’orgue l’orchestration d’un flashmob dans le métro de Bucarest, en Roumanie.

A l’occasion de la Journée mondiale de la pneumonie, ce sont les nounours qui ont raconté au grand public l’histoire des enfants malades ! Un vrai succès : des milliers de personnes ont signé la pétition pour l’introduction du vaccin anti-pneumococcique, et la campagne a engendré une couverture médiatique très importante (68 reportages télévisés sur le sujet). Par ailleurs, le Ministère de la Santé a annoncé l’introduction de la gratuité de la vaccination anti-pneumococcique tous les bébés en Décembre 2013.

On ne se lasse pas de la vidéo :

Donneriez-vous votre veste à Johannes ?

Pour sa dernière campagne de récolte de dons, l’association SOS Children’s Villages a fait appel au réseau international de communication PROI, dont Wellcom est l’agence pour la France.

Notre agence partenaire norvégienne Slager Kommunikasjon Oslofait le buzz avec sa vidéo «Donneriez-vous votre veste à Johannes ? ».

Comment rester insensible devant ce petit garçon tremblant de froid, seul sous un arrêt de bus à Oslo. Le message est clair: si vous aidez Johannes, alors pourquoi pas les enfants syriens? Parce qu’ils sont trop loin de vous? Une vidéo virale qui sensibilise le public au froid glacial qui a sévit cet hiver en Syrie, où des millions d’enfants et de familles ont dû quitter leurs maisons en laissant leur vie derrière eux. Synne Rønning, de SOS Norvège, qui a aidé à créer la vidéo, a déclaré: «La campagne a agi comme une révélation – les gens qui la regardent se demandent: Qu’est-ce que je ferais ? L’objectif était d’aborder la peur de devenir insensible aux crises qui ne vous concernent directement ».

 

En Norvège mais aussi dans de nombreux pays, grâce à la viralité du net, plus de 6 millions ont vu et partagé la vidéo de ce petit ange blond. Un vrai succès et on ne se lasse pas de la vidéo :

Le marché mondial des relations publics vu par ECCO

Le réseau ECCO, dont Wellcom est membre fondateur, a conduit fin septembre une enquête sur le marché des Relations Publics auprès de ses agences membres. Plus de 40 directeurs d’agences ou représentants du top management issus de 25 pays y ont répondu. Ces résultats ont été présentés en avant première aux journalistes le 25 octobre dernier.

En voici les résultats les plus notables :
Les relations publics, marché mature ou pas, les agences sont partagées (52,4% des agences le considèrent « vraiment mature » contre 45,2% comme « assez bien établi »). Une divergence d’appréciation qui explique pourquoi de nombreuses agences indiquent que leur métier doit encore faire l’objet d’une pédagogie importante auprès de leurs clients pour en faire reconnaitre la valeur. Ainsi, une agence déclare : « Pour certaines entreprises, les Relations Publics viennent d’une autre planète, Mars ou Vénus ? Je ne sais pas bien ».
Pourtant, les pratiques s’uniformisent pour répondre aux besoins des entreprises assez largement partagés au niveau mondial : les RP au service du marketing, des marques arrivent en N° 1 des besoins avec une note globale de 4,3/5, la communication institutionnelle et la communication de crise arrivent en 2ème place. Les missions digitales s’installent dans le trio des missions les plus demandées.
Il est intéressant de noter que le soutien à l’accompagnement du changement et à l’engagement sociétal des entreprises tiennent une bonne place dans le palmarès. Ceci est particulièrement vrai sur certains nouveaux marchés tels la Pologne, le Brésil, l’Inde ou la Chine.

Selon l’enquête, la profession s’accorde à mettre les médias, nouveaux ou traditionnels, au cœur des pratiques du métier. La proximité avec les médias constitue encore et toujours un des premiers critères de choix d’une agence par les annonceurs. Si la majorité des professionnels considèrent leurs relations avec les médias comme parfois un peu délicates, la relation est vue in fine comme toujours gérable, souvent bénéfique.

Plus surprenant, presque les deux tiers des répondants du réseau ECCO considèrent que les journalistes ne sont pas totalement indépendants, quel que soit l’état de la liberté de la presse du pays concerné, la pression de l’économie et des annonceurs étant perçue comme la raison majeure à ce manque de liberté.

Découvrez tous les résultats de l’enquête sur simple demande.

« Le Smart network » se réunit à Paris

La réunion annuelle d’ECCO, 3ème réseau mondial d’agences indépendantes de Relations Publics dont Wellcom est membre fondateur s’est tenue les 25 et 26 octobre derniers à Paris.

2 jours de séminaires, 40 participants représentants 21 pays (Europe et Inde, Egypte, Afrique du Sud, Australie…).

Cette réunion de travail a également été l’occasion de revenir sur les grandes tendances de fond du marché mondial des Relations Publics, qui a retrouvé le chemin de la croissance depuis 2010 (en revenus et en part de marché dans le mix marketing).

Un point presse organisé le 25 octobre a permis de présenter aux journalistes une nouvelle lecture de ce marché à partir de trois sources clés de compréhension : l’étude annuelle de Paul Holmes et le rapport ICCO*, ainsi que la révélation d’une étude qualitative inédite, « Tendances RP 2012** », conduite par le réseau ECCO en septembre 2012.
Le dossier de presse et l’étude ECCO complète sont disponibles sur demande.

Le réseau a également organisé son premier « ECCO Speed Dating » le 26 octobre. Une formule originale, autour d’un déjeuner, pour offrir la possibilité à nos clients d’échanger avec les présidents des agences membres du réseau ainsi que de partager avec eux les différentes pratiques PR et leurs évolutions dans chacun des pays représentés.

* Rapport annuel Holmes Report et International Communications Consultancy Organisation ICCO world report 2012.
** Etude qualitative (sept. 2012) dans 25 pays et auprès de 42 directeurs ou représentants du top management du réseau ECCO.

Cinq conseils pour la promotion de votre marque aux Etats-Unis

ECCO International CommunicationsAvec plus de 300 millions de consommateurs, le marché des Etats-Unis présente un potentiel énorme pour l’export français. Il est pourtant fréquent que ceux qui veulent pénétrer ce marché vaste et compétitif fassent l’erreur de cibler un marché de masse sans recours à une stratégie solide. En réalité, un produit ne sera accueilli favorablement que par des segments spécifiques du public. La clé de votre réussite est de bien identifier ces segments pour ensuite présenter le produit d’une manière à attirer les consommateurs les plus susceptibles de s’y intéresser en utilisant les moyens les plus efficaces et mesurables. L’agence de notre réseau Ecco aux Etats-Unis vous donne ci-après cinq conseils pour vous aider à développer au maximum vos opportunités et revient sur les pièges de ce marché potentiellement lucratif.

Le consommateur américain
La perspective du consommateur américain est un peu différente de celle du consommateur français. L’Américain est habitué à un service clientèle qui lui permet de retourner un article ou de se faire rembourser d’un achat des mois voire des années plus tard, sans présentation du reçu. De surcroît, le consommateur américain est toujours tout prêt à afficher sur le web son mécontentement concernant un service ou un produit. Entre les groupes de défense du consommateur et tous les points de diffusion d’information par Internet, les commentaires négatifs risquent de circuler rapidement. Surtout avec la croissance rapide du commerce électronique, votre réputation en ligne devient un enjeu primordial. Le consommateur américain a l’habitude de se renseigner par Internet avant de procéder à un achat, en consultant des sources d’information telles, « Consumer Reports », entreprise qui publie ses comparaisons et ses évaluations de services et de biens de consommation. L’exportateur potentiel doit donc se rendre à l’évidence qu’aux Etats-Unis son produit se fera scruter par un public critique qui n’hésitera pas à faire connaître son opinion. Il faut savoir également adopter une grande souplesse dans les conditions de retour ou de remboursement de produits qui ne donnent pas satisfaction au consommateur.

Le marché
La réussite sur le marché américain est réservée aux produits/services qui se distinguent des autres, et il faut adopter une stratégie qui tient compte de la segmentation du marché.
Le fameux « melting pot » prend tout son sens sur ce marché qui réunit des consommateurs provenant de nombreuses origines ethniques.
La stratégie gagnante consiste à segmenter le marché, identifier les cibles les plus proches du produit/service.
A titre d’exemple, une segmentation géographique tiendra compte du fait que la côte Ouest (Californie et les états voisins) et la côte Est (New York, Washington…), ainsi que Chicago, sont considérés comme des régions où les consommateurs sont plus ouverts aux nouveautés sur le marché. Par contre, le consommateur du Kentucky s’avère souvent plus traditionnel.
Plus l’étude de segmentation est détaillée, plus le budget de prospection sera rentable et performant. En plus d’un ciblage géographique, une segmentation démographique est utile pour la mise au point des objectifs ciblés, et pour permettre un meilleur retour sur investissement.

Tests en situation réelle
En dehors de l’étude de marché, la mise en place de focus groupe pour tester le produit permet de peaufiner l’image de marque, avant de se lancer « à grande échelle ».
Aux Etats Unis il est utile de mettre en place des zones pilotes avant le déploiement de la stratégie. Si une stratégie de médiatisation fonctionne en France, cela ne garantit pas des résultats similaires aux US. Tester le marché évitera nombre d’erreurs stratégiques.

La dimension stratégique des relations publics
Etant donné le penchant du consommateur américain pour effectuer des recherches sur le net avant d’effectuer un achat, les relations Public ont un rôle extrêmement influent sur vos projets marketing. La parution dans les médias d’une évaluation positive de votre produit est un moteur efficace pour attirer les consommateurs. Il est donc très important d’engager des spécialistes de la communication ayant une forte expérience des médias américains, afin de protéger vos intérêts. Si un article positif dans les médias peut vous remporter un succès instantané de par sa diffusion à 20 millions de consommateurs, un avis défavorable lu par le même public peut signaler la fin de votre marque.

Le pouvoir du Web
Le Web est un important moteur de la consommation américaine. Les achats en ligne ont augmenté de 17,2% de 2010 à 2011 et on prévoit un chiffre de commerce électronique vers les $300 milliards en 2015. Cela représente une opportunité pour les exportateurs français.
Un site web bien conçu qui s’appuie sur une campagne digitale intégrée et stratégique permet d’établir son image de marque en l’absence d’un réseau de distribution.
Mais pour que vos messages ne se noient pas dans l’immensité du Web,
il faut savoir mettre en œuvre les différents outils de médiatisation, dont les médias sociaux.
(suivis par 50% du public américain, un chiffre en croissance continue).

Pour résumer, à force d’efforts stratégiques, ciblés, reposant sur des travaux d’études et de recherche suffisamment approfondis et pourvu que votre produit ou service plaise à un consommateur américain jugé très difficile une entrée réussie sur le marché compétitif des Etats-Unis est de plus en plus aisément envisageable.

ALPAYTAC agence de premier plan, sélectionnée pour représenter ECCO International aux Etats Unis propose son expertise dans la conception de campagnes stratégiques et mesurables.
Son expertise primée la positionne à la pointe de l’innovation. PR News, la première publication du métier des relations publics a nommé Huma GRUAZ, sa présidente« Brand Marketer of the Year » en 2010. Son agence a également été désignée, pendant trois ans consécutifs, au rang des « Meilleures PME de l’année » par PR news.

Le réseau ECCO se renforce dans plusieurs pays et cumule les récompenses

eccoRéseau ECCo dans le mondeECCO, réseau international d’agences indépendantes de relations publiques dont Wellcom est fondateur et membre pour la France, annonce l’intégration de nouvelles agences, en Russie (Publicity PR Agency), au Brésil (BRAZIL CSK Comunicação), en Norvège (Norway CCN) et en Allemagne (Medical Consulting Germany). Avec plus de 35 agences dans 40 pays à travers le monde, ECCO renforce aujourd’hui sa position de 3ème réseau international de relations publiques et de services marketing.

En parallèle, trois de ses agences européennes sont distinguées pour leur travail de haut niveau : On Board PR, l’agence polonaise, reçoit le prix « The impactor » dans la catégorie « The most admired PR Agency of the year 2008 », récompense décernée par des professionnels polonais de la publicité et des médias.

L’agence espagnole Marco de Communicación, vient de recevoir quant à elle cinq Global Mercury Awards 2009, pour ses campagnes RP pour Tourism of Madeira, The Body Shop, Disney Store, Disney Channel et eBay. Marco de Communicación devient ainsi l’agence de RP espagnole la plus primée ces quatre dernières années.

Enfin, comme les lecteurs assidus de la Wellnews le savent déjà, Wellcom a été élue agence de relations publiques 2008. Cette distinction met en avant la démarche de l’agence orientée vers la satisfaction client, la fidélisation, son approche innovante des différents publics et sa progression sur le marché.

-

Easy Voyage arrive en Espagne avec Ecco

easy voyageEasyvoyage.com, le portail français leader sur le secteur du voyage avec plus de 2,1 millions de visiteurs uniques et 3 millions de requêtes mensuelles, arrive cet été en Espagne sous le nom d’EasyViajar.com. Créé dans l’Hexagone en 2000, affichant un chiffre d’affaires de 5,6 millions d’euros et un EBITDA de 1,2 millions d’euros, Easyvoyage.com, dont les relations médias sont gérées par Wellcom, choisit l’Espagne comme point de départ de son expansion européenne.

visuel easy voyage L’entreprise sera accompagnée dans sa communication par l’agence espagnole du réseau Ecco basée à la fois à Madrid et à Barcelone. Après cinq ans de succès sur le marché français, Easyvoyage.com apporte désormais aux Espagnols son approche originale leur permettant de s’informer, de comparer, de tester et d’échanger. Grâce à son concept unique, Easyvoyage.com permet à la fois de répondre aux différents besoins des internautes dans l’organisation de leur voyage et de proposer aux professionnels du tourisme une solution d’intermédiation intéressante, ainsi qu’une forte visibilité.

Dès le lancement, le 18 juin prochain, le site sera animé par une équipe composée d’un manager général en charge de l’activité, de deux journalistes et d’un responsable des partenariats. Implantée en France dans un premier temps, l’équipe aura vocation à être délocalisée en Espagne à l’issue de la phase de lancement.

-

Mega développe sa visibilité en France et à l’international

MegaPremier acteur indépendant de la modélisation des processus et de l’architecture d’entreprise, MEGA aide les entreprises à accroître leur niveau de management et de contrôle des processus. Les consultants de MEGA mettent en œuvre l’approche et les outils de modélisation de MEGA pour construire un Référentiel d’Entreprise puissant, robuste et qui évolue avec l’organisation.

Enjeu :

  • Consolider la présentation de l’offre MEGA dans son ensemble et valoriser en particulier les prestations de conseil.
  • Développer la visibilité et la crédibilité de l’offre en France et à l’international (Allemagne, Angleterre et Etats-Unis).

Stratégie :

  • Positionner clairement MEGA comme une société de conseil via des supports de communication corporate présentant les domaines d’expertise et le savoir-faire de l’entreprise et sa croissance.
  • Communiquer une image de succès par une communication régulière portant sur l’avancée de l’entreprise en l’inscrivant dans les différentes thématiques d’actualité.

Principaux résultats :

Bien référencé auprès des journalistes informatiques, verticaux et RH, MEGA a vu son offre consolidée dans son ensemble avec une valorisation particulière de ses prestations de conseil et ses produits (plus de 150 retombées presse).

Le témoignage d’Isabelle Chevret, Directrice Marketing et Communication de MEGA

« Répondant précisément aux directions que nous nous étions fixées, Wellcom a su mettre en œuvre un dispositif à même de traduire les problématiques de MEGA auprès de ses différents publics. Nous sommes très satisfaits de notre collaboration avec l’équipe dédiée, basée sur l’écoute et la compréhension. »

Le réseau Ecco s’implante en Amérique du Sud

eccoLe réseau international d’agences de relations publiques ECCO, dont Wellcom est membre fondateur, accueille un nouveau membre, l’agence MARKET CROSS. ECCO, l’un des premiers réseaux internationaux de relations publiques et de services marketing, est 4ème en Europe (source : PR Week European league table 2004).

MARKET CROSS, fondée en 1996, est présente dans toute l’Amérique Latine (sauf le Brésil et le Mexique) grâce à ses deux bureaux du Chili et d’Argentine. Ecco Argentina et Ecco Chile offrent une large étendue de services en relations publiques dont la communication corporate, les relations presse, la communication de crise, l’organisation d’événements, des coachings et des media training… L’agence propose des services en relations publiques dans des secteurs aussi variés que l’informatique, les télécoms, l’audiovisuel…