Les outils RP

La palette d’outils utilisée pour la mise en œuvre de stratégie de relations publics et de relations presse s’est largement enrichie avec les années et l’arrivée d’internet.

Outils RP

En amont et dans l’action : les outils d’audit, d’étude et de veille de l’opinion.
Dans l’action même : les observatoires, la création de contenus, les kits d’information, les reportages rédactionnel et visuels, les films, les infographies, la datavisualisation, les dossiers et communiqués de presse, les tribunes, les paroles d’experts, l’événementiel, les conférences de presse, les conférences sectorielles, les voyages de presse, les interviews, l’ouverture de forums, la gestion des fils de réseaux sociaux (Tweeter, Facebook, YouTube, LinkedIn, Instagram, Pinterest, Snapchat, …), le community management, … Et tous les outils inventés pour personnaliser la communication et ceux qui restent à inventer.
A cela, il convient d’ajouter bien évidemment tous les outils d’identification des leaders et relais d’opinion, les influenceurs, les tiers de confiance et les décideurs qui constituent les cibles de communication et les outils de CRM pour manager ces relations.

1- EVALUATION ET MESURE DE L’OPINION

Même si l’opinion publique n’existe pas selon Bourdieu, il y a incontestablement des opinions ou pour le moins des attitudes au regard d’une institution, d’une entreprise, d’une marque, d’un produit ou d’un service.La mesure de l’opinion fait partie de l’arsenal des relations publics et intègre d’autres outils qui ensemble font partie de ce que l’on a coutume d’appeler les KPI (Key Performance Indicator ou Indicateur clés de performance).Avoir une vision claire de ses objectifs, du contexte dans lequel on communique et de la situation préalable, fait partie des impératifs pour pouvoir mesurer les résultats d’un programme de relations publics.Chez Wellcom, la mesure de performance est un principe permanent, par l’intermédiaire de son président ayant été à l’initiative au sein de Syntec du référentiel de la mesure, devenu aujourd’hui le mètre étalon de la mesure des résultats.Wellcom a voulu néanmoins aller plus loin en intégrant un nouvel outil structuré en Outputs (les programmes d’action), Outtakes (les effets produits sur les publics, dont les évolutions de l’opinion) et Outcomes (les effets concrets, par exemple sur les ventes, sur le cours de bourse ou sur les recrutements), et intégrant le earned média mais aussi le paid média.

Les Relations publics ne peuvent plus être aujourd’hui vues comme une technique isolée de communication mais doivent faire l’objet d’une mesure rationnelle et intégrée.

2- IDENTIFICATION DES INFLUENCEURS ET RELAIS D’OPINION

L’identification des influenceurs est devenue une activité importante des agences de relations publics. Elle devient de moins en moins envisageable sans l’acquisition d’outils, certes onéreux, mais qui permettent une forte réactivité et surtout de programmer des campagnes associant le paid et le earned média avec intelligence et souci d’économie.C’est en ce sens que Wellcom a investi depuis déjà plusieurs années dans des outils performants qui ont permis à ses clients de faire la différence.

3- VEILLE

La veille est une activité essentielle des relations publics car elle permet de :

  • se tenir au courant des tendances et déceler les signaux faibles,
  • benchmarker la concurrence,
  • surveiller ce qui se dit sur l’entreprise, sa marque, ses produits ou ses services,
  • identifier les sujets d’actualités sur lesquels une entreprise pourra se positionner et réagir,
  • identifier de nouveaux relais d’opinion et les sujets qui les intéressent.

Wellcom a mis en œuvre pour le compte de ses clients de nombreux outils de veille on et offline dont tout récemment des robots d’intelligence artificielle permettant de gagner un temps précieux dans cette activité et d’en faire bénéficier ses clients. Le premier robot sa été appelé Sensy. Et oui, il ne faut jamais perdre son bon sens.

4- ACTIVATION

S’il est un mot aux multiples définitions dans la communication, c’est bien celui d’activation. Retenons seulement son sens premier : faire que cela bouge ! C’est bien une des fonctions premières de la communication professionnelle qui va au-delà de mettre en commun pour agir sur les attitudes et les comportements.Activation désigne ainsi les techniques à utiliser pour aller au-delà des perceptions, au-delà de la  confiance et au-delà des intentions pour inciter à passer à l’action. Adhérer, souscrire, acheter, voter, prescrire…  Moteur !