Cosmonaute
Cosmonaute
Cosmonaute

La vidéo virale crève l’écran… d’ordinateur

visu_tendancesArrivé en France depuis environ 3 ans, le phénomène de la vidéo virale publicitaire prend une ampleur à laquelle peu de professionnels pouvaient s’attendre. Objectif de ces petits films décalés, souvent calqués sur le modèle du film amateur : transformer le consommateur en vecteur de promotion. D’abord apparu aux Etats-Unis en 1998, avec la campagne de marketing viral de Hotmail, cet outil de buzz marketing sur internet a su peu à peu séduire les marques grâce à la voracité croissante des internautes pour la vidéo online. Dernier succès populaire en date, le film pour le magazine Choc, mettant en scène l’animateur télé Jean-Luc Delarue en état d’ébriété à bord d’un avion, a été vu 650 000 fois en moins de 10 jours sur le web. La vidéo virale promotionnelle n’obéit qu’à peu de règles, se contentant de parodier parfois des œuvres cinématographiques à l’instar du film pour la marque Tesco au Royaume-Uni, ou se voulant plus didactique, à la limite de la leçon de choses comme le montre le film pour Dove. Plus extrêmes, certains annonceurs n’hésitent pas à reprendre des codes plus subversifs, à l’image de Quicksilver dont l’inspiration tient par exemple sa source de la célèbre et non moins sulfureuse émission Jackass. Reste maintenant à savoir si cet engouement pour la vidéo virale publicitaire saura gagner ses lettres de noblesse dans l’arsenal marketing des marques ou s’il n’aura été finalement qu’un météorite passé à la vitesse de la lumière dans les buzz.