Les Français et la santé solidaire

Une large majorité de Français (79%) a le sentiment que la Sécurité sociale rembourse moins bien les dépenses de santé que les dernières années. Avoir une photographie du ressenti des Français concernant le remboursement des frais de santé par l’Assurance maladie et les solutions privilégiées sur le plan financier et organisationnel pour faire face à la croissance des dépenses de santé : tel était l’objectif du sondage commandé par le CISS à l’institut LH2 à l’occasion de la conférence de presse qu’il organisait le 16 novembre sur le thème « La santé solidaire en danger ? ». Compte tenu de la croissance des dépenses de santé et afin d’augmenter les recettes, les Français restent attachés au principe de santé solidaire puisqu’ils privilégient le fait de mettre plus d’argent dans le système de santé de façon collective (52%). A noter néanmoins qu’une part non négligeable (36%) estime préférable que chacun prenne en charge une part croissante de ses frais de santé de façon individuelle via, par exemple, des contrats d’assurances ou des mutuelles. Par ailleurs, une part importante de Français (52%) estime que pour permettre une meilleure organisation et efficacité de notre système de santé il est nécessaire d’imposer des contraintes aux médecins. On note cependant que seuls 16% des répondants sont « tout à fait d’accord » avec ce point, preuve que pour une meilleure organisation et efficacité du système de santé, les usagers n’exigent pas forcément beaucoup plus de contraintes s’agissant des professionnels de santé que d’eux mêmes.