Les Français tiennent à la préservation de la biodiversité

Selon une étude TNS Sofres réalisée en mai pour l’EPIQ (Etude de la Presse d’Information Quotidienne), 79% des Français déclarent avoir entendu parler de la biodiversité, sans toujours savoir ce dont il s’agit précisément : seuls 23% connaissent la signification de ce terme et 56% la connaissent à peu près. Enfin, 21% répondent en outre n’en avoir jamais entendu parler. Cette connaissance s’avère d’ailleurs variable selon sa catégorie socioprofessionnelle : quand 90% des catégories aisées ont entendu parler de biodiversité, ils ne sont que 70% chez les catégories plus modestes.
La menace pesant sur la biodiversité est quasi unanimement (95%) reconnue comme un problème important et une très large majorité (59%) affirme que c’est là quelque chose de très important. Ceux qui connaissent la signification du terme « biodiversité » sont d’ailleurs plus nombreux à être convaincus de l’importance de sa préservation (69% de « très important »). En somme, stopper ce déclin paraît être une obligation, et les Français montrent qu’ils ont pris conscience des effets des pollutions sur les zones et les populations concernées, ainsi que de la nécessité de préserver l’environnement.