Pour être tendance soyez digital !

En ce mois de mai qui débute Wellcom se fait l’écho des derniers nés des études comportementales, en présentant deux socio-styles très connectés avec les « Digital Trendy » et les « Digital Divas ».

Les « Digital Trendy », dont l’infographie est consultable ici, correspondent à un des cinq profils identifiés par les experts de Kantar Media dans le cadre de l’étude « 5 modes de connexion au monde digital ». Les autres profils identifiés sont les « Digital Expert », les « Digital Me-Too », les « Digital Quick’n Easy» et les « Digital Cautious ».

Avec cette étude européenne Kantar Media souhaite décrypter les différents comportements des consommateurs dans leur appréhension quotidienne des outils digitaux entre le Smartphone, la TV connectée ou encore les tablettes et leur impact sur les habitudes d’achat.

Ces derniers représentent près de 11 millions de consommateurs majoritairement masculins, entre 15 et 34 ans, urbains, et CSP +. Ils présentent un taux d’équipement supérieurs à la moyenne et une forte affinité avec ces outils. Ainsi, les 3/4 des « Digital Trendy » ne peuvent plus se passer des nouveaux moyens de communication (contre 40 % pour l’ensemble de la population) et près de 1 sur 3 pensent que la qualité des rapports humains s’est améliorée grâce à la technologie.

Les « Digital Trendy » sont des précurseurs. Autrefois appelés « early adopters », ils sont les premiers à embrasser n’importe quelle nouveauté pour peu qu’elle participe à l’amélioration de leur image. Concernant les habitudes d’achat, ils sont compulsifs et frénétiques. La nouvelle version d’un équipement chassera l’ancienne version le plus tôt possible. Leurs principales motivations sont liées à des qualités intrinsèques du produit comme la performance technique, la technologie ou encore le design. Dans une logique de reconnaissance par leurs pairs l’engagement social et environnemental de la marque est important. C’est cette surconsommation qui fait d’eux d’authentiques influenceurs sur la thématique des nouvelles technologies.

Les « digital divas ». Issus d’une enquête menée conjointement par Demandware, entreprise américaine spécialisée dans l’omni-retail, et l’université de l’Arizona, les auteurs de cette enquête définissent les « Digital Divas » comme un segment de consommateurs en forte affinité avec la mode et les technologies digitales. L’enquête, menée en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, révèle que les « Digital Divas » représentent 22% des acheteurs de mode, mais représenteraient près de 70% des dépenses du secteur (en valeur) à hauteur de 29 % (en volume). Les « Digital Divas » sont influents, connectés, informés et surtout conscients de leur valeur.

Entre les « Digital Trendy » et les « Digital Divas » les prescripteurs n’ont jamais été aussi digitaux.

Pour être tendance soyez digital !

mai 2, 2013 7:35 Publié par

En ce mois de mai qui débute Wellcom se fait l’écho des derniers nés des études comportementales, en présentant deux socio-styles très connectés avec les « Digital Trendy » et les « Digital Divas ».

Les « Digital Trendy », dont l’infographie est consultable ici, correspondent à un des cinq profils identifiés par les experts de Kantar Media dans le cadre de l’étude « 5 modes de connexion au monde digital ». Les autres profils identifiés sont les « Digital Expert », les « Digital Me-Too », les « Digital Quick’n Easy» et les « Digital Cautious ».

Avec cette étude européenne Kantar Media souhaite décrypter les différents comportements des consommateurs dans leur appréhension quotidienne des outils digitaux entre le Smartphone, la TV connectée ou encore les tablettes et leur impact sur les habitudes d’achat.

Ces derniers représentent près de 11 millions de consommateurs majoritairement masculins, entre 15 et 34 ans, urbains, et CSP +. Ils présentent un taux d’équipement supérieurs à la moyenne et une forte affinité avec ces outils. Ainsi, les 3/4 des « Digital Trendy » ne peuvent plus se passer des nouveaux moyens de communication (contre 40 % pour l’ensemble de la population) et près de 1 sur 3 pensent que la qualité des rapports humains s’est améliorée grâce à la technologie.

Les « Digital Trendy » sont des précurseurs. Autrefois appelés « early adopters », ils sont les premiers à embrasser n’importe quelle nouveauté pour peu qu’elle participe à l’amélioration de leur image. Concernant les habitudes d’achat, ils sont compulsifs et frénétiques. La nouvelle version d’un équipement chassera l’ancienne version le plus tôt possible. Leurs principales motivations sont liées à des qualités intrinsèques du produit comme la performance technique, la technologie ou encore le design. Dans une logique de reconnaissance par leurs pairs l’engagement social et environnemental de la marque est important. C’est cette surconsommation qui fait d’eux d’authentiques influenceurs sur la thématique des nouvelles technologies.

Les « digital divas ». Issus d’une enquête menée conjointement par Demandware, entreprise américaine spécialisée dans l’omni-retail, et l’université de l’Arizona, les auteurs de cette enquête définissent les « Digital Divas » comme un segment de consommateurs en forte affinité avec la mode et les technologies digitales. L’enquête, menée en France, en Allemagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, révèle que les « Digital Divas » représentent 22% des acheteurs de mode, mais représenteraient près de 70% des dépenses du secteur (en valeur) à hauteur de 29 % (en volume). Les « Digital Divas » sont influents, connectés, informés et surtout conscients de leur valeur.

Entre les « Digital Trendy » et les « Digital Divas » les prescripteurs n’ont jamais été aussi digitaux.

Classés dans :

Cet article a été écrit par wellcom

Les commentaires sont fermés.