Créer un lien durable : utopie ou stratégie d’avenir ?

En ces temps de zapping compulsif, être vu est un défi en soi. Alors quand il s’agit d’exister durablement, la colline devient montagne… Pourtant, dépasser les clickbaits et autres pièges tissés sur la toile est nécessaire face à la demande grandissante des consommateurs en termes de qualité et de sens.

 

« L’époque de la course aux likes est révolue, assure Corine Renié-Péretié, directrice associée chez Wellcom. A l’objectif initial de visibilité (et donc de popularité) imposé par les nouveaux codes de l’influence, s’est ajouté un niveau supplémentaire : celui de la recherche de la longévité ». Etre vu ne suffit plus ; il faut aujourd’hui créer un lien, une conversation avec ses publics pour exister sur la durée. Car les consommateurs, au-delà d’une information commerciale, sont en quête de sens.

L’art de la conversation…

Plus facile à dire qu’à faire. « Notre métier a atteint un niveau d’exigence particulièrement élevé. Travailler l’influence requiert une recherche de la qualité. Il faut parler de la marque en utilisant non plus la quantité des messages mais leur sens, au travers de données comme les valeurs de l’entreprise par exemple ». Pourquoi ? Pour créer ce petit supplément d’âme qui retiendra l’attention et l’adhésion du consommateur. Face à l’ultra sollicitation, la différenciation se révèle être un passage obligé pour toucher les bons publics.

 

… en fonction du contexte

« D’autant plus que désormais, on s’adresse au consommateur en direct, quand ce n’est pas par le biais d’influenceurs. Avant, seuls les journalistes étaient ambassadeurs des messages. Les canaux de communication se sont multipliés, les relais aussi ». Il est fini le temps où l’on envoyait un simple communiqué à 500 journalistes. « Notre métier consiste aujourd’hui à contextualiser un message en fonction de son support (presse, internet, réseaux sociaux ou événements) et de sa cible. Sans quoi le message serait perdu au milieu d’un flot énorme d’informations ». L’objectif : obtenir une cohérence entre la marque, ses valeurs, ses messages et le lieu de ses prises de parole, pour que sa présence entre en résonance avec les valeurs de ses publics et s’ancre dans la durée.