Cosmonaute
Cosmonaute
Cosmonaute

L’IA au service de l’humain

Comme elle impacte la société dans son ensemble, l’intelligence artificielle modifie les enjeux de santé, de bien-être et de beauté. Alors que les frontières entre les services, les acteurs et les produits de ces secteurs ne cessent de se réduire, Kynapse, cabinet de conseil en transformation digitale d’Open et l’EBG présentent un livre blanc inédit : « L’IA pour transformer les secteurs Beauté, Santé, Mutuelles & Assurances ». Elaboré avec des professionnels, il propose un décryptage des évolutions à l’œuvre et des propositions d’outils concrets qui pourraient répondre demain aux besoins des utilisateurs.

Ce livre blanc est le résultat d’une task force organisée par l’EBG et Kynapse, ayant réuni une vingtaine de décideurs d’entreprises telles que Allianz, BNP Paribas, Essilor, GMF, L’Oréal, La Banque Postale, Pfizer ou encore Yves Rocher Laboratoires.

Au cours de ce cycle de réflexion mené par Christophe Tricot, Manager Intelligence Artificielle chez Kynapse, les membres du groupe de travail ont pu partager leurs préjugés sur l’intelligence artificielle et leurs expériences concrètes d’outils (agents conversationnels, diagnostics automatisés, capteurs de suivi…), pour mieux envisager les solutions de demain.

Un constat : le changement de paradigme

Si les pratiques en matière de santé, de bien-être et de beauté sont aujourd’hui largement bouleversées, c’est parce que le consommateur, le patient, n’a plus les mêmes attentes qu’hier. Il attend des professionnels un service global, prenant en compte ses besoins en matière de santé, de bien-être et de beauté. Il souhaite dorénavant un service personnalisé, avec des conseils sur mesure, adaptés à son style de vie, à sa morphologie, à son âge… des desiderata réalisables avec l’intelligence artificielle.

 « Pour satisfaire les attentes des individus, la frontière entre santé, beauté et bien-être s’estompe. Les cartes de la chaîne de valeur sont redistribuées et le marché se restructure, s’appuyant notamment sur l’IA et les nouvelles modalités d’interactions qu’elle propose », commente Christophe Tricot, Manager expert des questions liées à l’intelligence artificielle chez Kynapse.

Quels sont les nouveaux besoins de l’utilisateur ?

L’intelligence artificielle accélère le changement de paradigme et simplifie le quotidien de l’utilisateur en lui permettant de bénéficier d’un service adapté à ses besoins en matière de santé, de bien-être et de beauté. L’intelligence artificielle permet par ailleurs au professionnel de nouer des liens plus directs avec le client, à condition d’assurer la sécurité absolue autour de ses données personnelles.

Pour Christophe Tricot : « Les individus n’hésitent plus à fournir leurs données notamment de santé pourvu que le service proposé réponde à leurs attentes. Face à cela, les professionnels doivent travailler leur pertinence et développer une offre globale et fiable ».

L’IA, des techniques au service de cette transformation

L’intelligence artificielle bouscule les codes établis. Elle transforme l’organisation des entreprises, comme le démontre une étude réalisée par Malakoff Médéric, et permet d’imaginer des solutions concrètes pour répondre aux besoins des clients/assurés/utilisateurs/patients, qui, en matière de santé, de bien-être et de beauté attendent dorénavant un service plus rapide, plus personnalisé, plus complet et toujours totalement sécurisé.

« Si le mouvement est bel et bien engagé, nous ne sommes qu’au début d’une grande transformation des secteurs de la santé, du bien-être et de la beauté, ainsi que de ceux des mutuelles et assurances. L’intelligence artificielle nous permettra-t-elle, demain, de prévenir l’apparition d’un cancer ou de toute autre maladie grave ? Nous fera-t-elle gagner du temps en nous délestant de certaines tâches répétitives ? Nous permettra-t-elle d’éviter toutes les sources de stress du quotidien… et in fine, nous aidera-t-elle à vivre plus longtemps, sans pour autant nous aliéner ? Qui vivra verra », conclut Christophe Tricot.