Cosmonaute
Cosmonaute
Cosmonaute

Peut-être le plus beau job du monde ?

Le métier incontournable dans l’entreprise du futur, qui permettra de placer le sens en amont de la stratégie d’entreprise et confortera ainsi la pérennité de la marque, sera à n’en pas douter, Le Responsable du Sens. Eclairage de François Belz, Directeur Associé de Wellcom. 

La finalité du travail en entreprise ne se résume plus uniquement à sa logique financière, on attend d’elle qu’elle nous dise d’où elle vient, ce qu’elle veut, comment elle agit pour le bien commun. On parle de raison d’être, de logique sociétale, de réflexion environnementale. Le souhait est de contribuer à la vie de la société civile avec un projet qui devient tout de suite plus audacieux, qui agira pour la marque et lui donnera du sens. 

Etre utile à l’intérêt général amène très vite à la question de la raison d’être et plus encore de la question du sens. Danone apporte la santé par l’alimentation, cela donne du sens à la marque et répond en première intention aux questions que se posent les salariés : « A quoi sert mon entreprise ? Est-elle utile au monde ? ». De toute évidence, la question du sens se pose aujourd’hui en amont de la stratégie d’une entreprise. Ce n’est pas juste une question de sens individuel, mais c’est devenu une logique de sens avec l’ensemble de ses publics. 

Une quête en accord avec la Loi Pacte 

Certains diront que la quête de sens pour une entreprise relève d’une logique un peu luxueuse pour des « Happy few », cela relève en fait d’une logique essentielle. Une logique qui est au cœur d’ailleurs des attentes de la Loi Pacte portant sur la responsabilité sociétale de l’entreprise et qui est en chacun des collaborateurs et des consommateurs, se sentir utile, porter les valeurs auxquelles on croit, consommer avec une intelligence tout sauf artificielle. Si le monde apparaît de plus en plus complexe pour les uns et inquiétant voire effrayant pour les autres, le sens que l’on trouvait à sa vie, essentiellement dans la religion ou la patrie, se déplace dans tous les éléments de notre environnement personnel, familial et social à commencer par l’entreprise. 

Le sens du conseil 

Pour comprendre ces enjeux, une nouvelle fonction dans l’entreprise devra s’imposer ces prochaines années, une fonction qui dépassera celles de communicant, de marketeur, de responsable de l’expérience client, ou de responsable des ressources humaines. Une mission qui incarnera véritablement la volonté d’avoir un rôle à jouer dans l’évolution de la société et du monde qui nous entoure et qui touchera l’ensemble des communautés entourant l’entreprise. La fonction de « Responsable du sens et de la relation ». Assis à la droite du président de l’entreprise, ce nouveau conseiller, décryptera les tendances sociétales, et s’assurera que tous les acteurs de l’entreprise comprennent l’utilité de ce qu’ils font chaque jour. Il devra procurer les éléments fondamentaux constitutifs à la mise en place de la stratégie globale, en fixant des objectifs, en allouant les moyens de l’atteinte de ceux-ci et en validant leur cohérence. Ce qui aura du sens pour l’entreprise et ses collaborateurs, en aura nécessairement pour les consommateurs et inversement. 

Dans l’étude récente menée par l’agence Wellcom avec l’aide de l’institut Via Voice, L’observatoire du sens en Juin 2019, plus de 56% des Français se déclarent de plus en plus attachés à la notion de sens, en y pointant le rôle d’utilité des entreprises, sur les dimensions économiques, sociétales et environnementales. Cet observatoire du sens qui, en 2018, avait déjà mis en évidence qu’il existait quatre grandes familles de Français, les engagés, les enracinés, les libéraux et les sceptiques, a montré que les deux premières, les plus sensibles aux causes sociétales et environnementales, étaient en nette progression (+4%) et représentaient désormais 57% des consommateurs. 

Il est grand temps que les entreprises recrutent ce profil indispensable à leur développement, Le responsable du sens et de la relation qui, en amont, contribuera à éclairer la stratégie, suggérera les angles de développement, proposera les messages à adresser aux différents publics et permettra d’attribuer aux marques la confiance et la proximité nécessaires à toute relation unique et utile entre un individu et une entreprise.

 

François BELZ
Directeur associé