Cosmonaute
Cosmonaute
Cosmonaute

Marque : vos contenus vous démarquent

Au cœur de toute stratégie de marque, la création de contenus occupe une place de choix dans la communication digitale pour capter l’attention, générer de la préférence et engager ses publics. Histoire de déminer l’infobésité ambiante et ne pas passer inaperçue, la marque retrouve, enfin, la mémoire de l’émotion…

De tous temps et dans toutes les civilisations, les mythes, légendes et contes ont bercé l’enfance de l’Homme, cimenté ses valeurs et inspiré sa vie. Solides dans leur construction, reposant sur un fil rouge, ils ont ce pouvoir absolu de créer des émotions et de stimuler notre imagination. La puissance créatrice du storytelling a des impacts positifs sur notre développement, nos apprentissages et nos expériences. A n’importe quel âge ! A la croisée de plusieurs bouleversements (mondialisation, digitale…), les marques se sont emparées de ce genre narratif pour raconter leur histoire, donner du sens à leur raison d’être et assurer leur cohérence.

La revanche de la profondeur

Avec l’émergence d’un certain conformisme intellectuel (la pensée unique) et l’industrialisation des messages, les marques lui ont parfois tourné le dos, préférant le snacking des accroches choc et des discours interchangeables. Une superficialité discursive, alignée sur un modèle économique de grande consommation. Cette page publicitaire tournée avec la domination d’Internet et des réseaux sociaux, la narration et la profondeur font un retour en force pour accompagner l’essor de la communication digitale. Aujourd’hui la majorité des consommateurs se renseignent sur une entreprise, demandent de l’information, commandent en ligne, dialoguent sur des blogs… à partir de leur mobile (voir encadré). L’essor d’Internet a radicalement bouleversé leurs comportements : le site d’une entreprise est souvent le premier point de contact avec ses clients. Et ce, à toute heure du jour et de la nuit !  Alors rien ne vaut une belle histoire authentique, facile à comprendre pour capter l’attention des internautes et faire émerger ou renforcer son identité.

Parler avec émotion

Le storytelling est aussi devenu le principal levier d’une stratégie de marque pour parler à ses publics et faire parler leurs émotions, elles qui guident à 80% leur décision (d’achat), selon les travaux de chercheurs américains dans les neurosciences (source Challenge). Il lui permet de différencier ses produits et services, générer de la préférence, créer de l’empathie et engager ses parties prenantes. L’émotion est devenue l’alpha et l’oméga du marketing digital et incontestablement depuis ces dernières années, le fond remonte à la surface pour sortir du lot… et du flot médiatique. A ce titre, l’humour et la tendresse restent des registres fétiches pour attirer le rire, le sourire, les larmes ou le pincement au cœur. Que serait le storytelling d’Apple sans la place accordée au garage de Steve Jobs ou à son pullover à col roulé lors de ses keynotes ? Comment s’immerger en 3 mn dans l’univers de la marque iconique Cartier sans le film l’Odyssée ? Que serait la « battle » entre Burger Kinger et McDonald’s  sans leur storytelling bien orchestré, par média social interposé ? Car une stratégie éditoriale fortement ancrée dans la personnalité d’une entreprise, nourrit son positionnement, lui donne du sens et se décline ensuite, avec créativité, dans différentes activations/campagnes de marque. Et pas le contraire !

Le plus grand fan du référencement naturel

Le storytelling reste également le meilleur ami du référencement naturel sur Google, dont l’algorithme est devenu fin gourmet et gourmand en contenus de qualité. C’est en mettant l’eau à la bouche des internautes avec des narrations pertinentes pour la marque, alignées sur son ADN et ses valeurs, originales et inédites, qu’ils vont rester sur son site (en home page du moteur de recherche), surfer sur ses réseaux sociaux, s’engager en likant, commentant ou partageant vos contenus. Ecrites dans une logique multiscreen et multicanal, ces histoires à réveiller nos émotions sont fertilisées par de nouveaux formats (vidéo, podcast…), longs et courts. Une variété de narrations faisant appel à l’édito, à la voix et aux images pour répondre à la diversité des consommateurs et à leur mode de consommation de l’information sur l’écosystème digital de la marque.

L’histoire du storytelling n’est pas près de s’arrêter tant qu’il y aura des hommes et l’époque est propice à lui redonner toutes ses lettres de noblesse pour ré-enchanter la relation.

 

 

Mobile First

  • 73% des Français possèdent un smartphone (+ 8 points en 1 an) et 68% d’entre eux l’utilisent tous les jours. Parmi eux : 99 % des 18-24 ans, 31% pour les 70 ans et plus, soit 73% pour l’ensemble de la population (contre 21% pour un téléphone classique).
  • 61 % des Français ont réalisé un achat en ligne au cours des 12 derniers mois.
  • 28% d’entre eux sont adeptes de l’économie du partage (+ 9 points en 2 ans).
  • 44 % des Français regardent des vidéos via leur smartphone (+ 10 points en 1 an)
  • 60% consultent d’entre eux leurs emails (+15 points en 2 ans).

 

(source Fédération Française des Télécoms)